Les Molières / 2019

molieres
Les Molières / 2019

Conception, Mise en scène
Frédéric ORTIZ
Avec
Jean-Louis AIVADIAN
Olivier ARNERA
Gilles GALIANO
et Anne-Marie ORTIZ

Photos Elie CHAUVET QUIDU

Voir aussi :

« Le théâtre est un sport de combat où l’anarchie doit l’emporter sur l’arran-gement. » Frank Castorf

La pièce est une cabale exubérante où je dénonce cruellement la bêtise, la violence et l’absurdité du pouvoir et la vulnérabilité des artistes. La pièce est aussi un hommage à l'artisanat du théâtre, avec ses rideaux noirs de fond de scène comme endeuillés, des smoking et noeud papillons, mais aussi des costumes d'époque, perruques et des plumes.

La pièce emboîte plusieurs histoires, puisqu'on verra aussi bien Molière, dans la douleur de la préparation d'une pièce réclamée par le pouvoir que les violences des amours malheureuses, assouvies ou trahies.

Traces de théâtre, traces de représentations et traces d’une vie éprouvante de Molière-Alceste, qui prennent dans un travail sur l’artiste tout leur sens.

Ce n’est pas seulement la présence du théâtre qu’on respire sur ces chaises de studio de répéti-tions mais la question de toute l’oeuvre de Molière, à savoir la question de sa mise au monde, de sa mise dans le monde, de sa mise contre le monde.

Molière se pose immédiatement comme « un homme contre », comme un marginal, un anticon-formiste pourtant né dans une famille conforme, qui travaille dans les cercles relativement proches du pouvoir.

Je veux montrer un Molière torturé, contradictoire, déchirant et déchiré, dictatorial, charmeur, en jouant sans cesse d’inflexions vocales d’une infinie variété.

Face à lui, tous les pouvoirs magnifiques, maniérés, distants, amusés, ennuyés, contrariés, inquié-tants comme les grands dans le cercle de l’autorité, vapotant à la figure des comédiens comme un goût d’inquisition ou de régime autoritaire. La pièce pourrait se dérouler 2 février 1940, quand le metteur en scène de théâtre visionnaire et dramaturge d'avant-garde Meyerhold, âgé de 65 ans était fusillé par un peloton d’exécution stalinien. Il avait été déclaré coupable de trahison sur la base d'accusations montées de toutes pièces par la bureaucratie stalinienne de Moscou.

Molière tout comme Meyerhold a combattu sans relâche le propagandisme vulgaire et le système de commande et les obligations sur l'art et les moyens de l’enrichir ou l'appauvrir. » L’oeuvre de Molière tout comme le théâtre de Meyerhold, oeuvres déclarées antagonistes et étrangères au goût du pouvoir, a été interdit, renié puis abandonné en son temps par Louis XIV.

Vos commentaires sur Les Molières / 2019 :


    Soyez le premier à laisser un commentaire :
Votre peudo*

Votre adresse de courriel (ne sera pas visible) *

Votre message *

Dates et lieux de représentation :

Du 8 au 30 mars